Activités sportives : comment ne pas laisser le stress prendre le pas sur son entraînement

On sous-estime l’impact du stress sur notre santé et sur la manière dont il conditionne notre envie de pratiquer une activité sportive. Plutôt que de se laisser submerger par ses émotions, on adopte une attitude positive et surtout…on bouge !
On ne réalise pas toujours à quel point le stress et les émotions négatives peuvent prendre le contrôle sur notre comportement au quotidien. Pour ne pas se laisser entraîner dans une spirale qui ne fait qu’aggraver son état et se renfermer sur soi-même, posez-vous d’abord quelques questions simples qui vous aideront à mieux cerner vos réactions en situation de stress.

Comment réagissez-vous face à une contrariété ? Est-ce que cela vous pousse à manger davantage et de manière déséquilibrée ou cela vous coupe-t-il l’appétit ? Devenez-vous alors hyperactive ? Est-ce que le stress a tendance à vous laisser prostrée ou au contraire vous incite à pratiquer une activité sportive pour évacuer ce qui vous pollue l’esprit ?

Un plan d’action simple et efficace

Voici quelques astuces simples à mettre en œuvre pour réagir le plus positivement possible. D’abord, dressez une « to do list », elle vous permettra d’avoir de la visibilité sur votre planning, de ne pas oublier de tâches ou de RV, ce qui pourrait aggraver votre état de stress.
Planifiez vos repas, prévoyez les courses nécessaires (on fait le plein de fruits et de légumes et d’aliments riches en protéines), cela évitera les grignotages compulsifs, néfastes à la santé et propices à la prise de poids.
Ne négligez pas les moments de détente en famille et entre amis : une sortie cinéma, un bowling, une simple marche dans le quartier…vous empêcheront de tourner en boucle vos problèmes.

L’activité physique, meilleur antidépresseur

Il est prouvé depuis longtemps qu’exercer une activité physique désamorce les états anxieux et dépressifs. Tout simplement parce que lesport provoque la libération d’endorphines dans notre cerveau. Celles-ci ont un effet bénéfique sur notre moral mais aussi sur nos performances physiques. Vertu supplémentaire, pratiquer une activité sportive influe sur la qualité de notre sommeil et favorise l’endormissement.

Trois astuces pour se motiver

Si vous avez vraiment du mal à mettre le pied à l’étrier, voici trois astucessupplémentaires pour vous motiver.
D’abord, programmez votre réveil 30 minutes avant l’heure habituelle de votre réveil, cela vous permettra d’aborder sans précipitation ni stress l’activité sportive programmée en début de matinée.
C’est ensuite et d’ailleurs le meilleur moment pour vous y mettre : l’activité sportive ne sera pas assimilée à une corvée qui s’ajoute à une journée bien chargée, et vous aurez la satisfaction d’avoir rempli votre objectif dès le matin ! Enfin, si vous avez planifié de faire du sport entre midi et deux ou en fin de journée, préparez votre sac la veille, vous n’aurez plus qu’à l’emporter au bureau.
Pratiquer une activité physique lutte assurément contre le stress à condition que l’activité sportive soit régulière. À raison d’une activité physique modérée de 30 minutes, si possible 5 fois par semaine. Une marche active est déjà un bon début. Bougez, et vous ne laisserez pas le stress emporter une victoire !