Comment éviter les ballonnements ?


Les causes des ballonnements


Ils peuvent être occasionnés par une difficulté de digestion :
- des graisses alimentaires, ce qui retarde l’évacuation du bol gastrique vers l’intestin,
- de certaines fibres alimentaires dures, ce qui favorise la production de gaz, par fermentation, qui s’accumulent dans l’estomac et l’intestin.
- de certains légumes dits "fermentes cibles", comme le chou, le chou-fleur, les brocolis, les côtes de céleri…,
- du lactose contenu dans le lait,
- des boissons gazeuses apportant du gaz qui provoque une distension des parois de l’estomac et de l’intestin.
Votre ventre est souvent gonflé ? Vous sentez que vous avez du mal à digérer ? En modifiant votre alimentation et en pratiquant quelques gestes pour vous soulager, vous devriez venir facilement à bout de ce désagrément.
Votre ventre est gonflé, vous sentez qu’il contient de l’air ? Pas de doute : vous êtes ballonné ! Plusieurs explications possibles : des aliments que l’intestin n’évacue pas assez rapidement et qui stagnent, une flore intestinale qui n’absorbe pas les gaz libérés par les aliments digérés, voire même une intolérance aux aliments dits « fermentescibles ». Heureusement, pas de fatalité ! En adoptant de nouveaux réflexes, on peut inverser la tendance.

Une alimentation sélective

Premier réflexe à adopter : éliminer autant que possible les aliments qui contiennent beaucoup de soufre. Une liste qui va des choux au céleri en passant par le fromage surtout s’il est bien fait.
On évite également de consommer des crudités à tous les repas, on raréfie les plats gras ou très épicés (qui sollicitent beaucoup la vésicule biliaire et favorisent les ballonnements) et on fuit les chocs thermiques provoqués par des aliments glacés ou brûlants, qui augmentent les risques de spasmes, et donc, de gonflement. Enfin, on cesse de mastiquer du chewing-gum !

Les bons réflexes dans l’assiette

Pour ne pas être ballonné, mieux vaut consommer des légumes cuits, des fruits de saison (consommés à maturité et sans la peau) et des céréales complètes (pain, riz…).
L’idéal reste de se tourner vers une alimentation diversifiée, qui intègre toutes les familles d’aliments.
Une autre astuce qui permet de prévenir les ballonnements consiste àfractionner ses repas en 5 : plutôt que de consommer 3 grands repas dans la journée, l’idée est d’en consommer 5, mais de plus petite quantité.
Autre astuce : on prend le temps de bien mâcher ses aliments (compter minimum 20 minutes pour un repas) pour faciliter leur digestion. L’hydratationest aussi primordiale : veillez à boire de l’eau régulièrement.

Quelques gestes et de l’activité physique

N’hésitez pas à pratiquer des exercices qui renforcent la tonicité du ventre et celle de l’intestin (comme de grands battements d’avant en arrière, jambes tendues, allongé par terre et le dos bien plaqué au sol).
Une activité physique comme la natation, le vélo, la marche rapide, pratiquée à raison de 20 minutes quotidiennes (ou fractionnée en deux fois 10 minutes) contribuera à prévenir les ballonnements. Tout cela combiné devrait, en théorie, vous permettre de retrouver un ventre plus plat.